Forum de guilde Reboot (Rift et Aion) et de la confrérie Itila Cala (LOTRO)
 
Portail généralPortail général  AccueilAccueil  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Genèse - Naissance d'une vocation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Genèse - Naissance d'une vocation.   Dim 1 Avr 2007 - 9:45

Cela faisait trois semaines qu'il était revenu de Camelot. Et cela faisait trois semaines que le père Antonius s'était reclus dans son étude. Il consultait frénétiquement les derniers ouvrages que Kynon avait ramené de la Grande Cité. Le jeune homme avait d'abord pensé que cela ne durerait que quelques heures, puis une journée, puis quelques jours, mais il avait du finalement déchanter. Il s'occupait à l'entretien du monastère et ses journées étaient interminables. Le vieux moine lui avait tant parlé d'une formation, et à présent, il semblait que seuls ces ouvrages comptaient à ses yeux. Puis, au matin du jeudi de la quatrième semaine. Il sortit enfin de sa retraite. Kynon le vît descendre les escaliers et involontairement, lui jeta un regard d'un noir profond. Le vieil homme s'en aperçu immédiatement et lui fît signe de le suivre.
Il parcoururent un petit couloir sur quelques dizaines de mètres, puis s’arrêtèrent devant la porte d’une cellule. Le vieil homme tira une longue clef de sa bure et l’inséra dans l’imposante serrure. Un cliquetis se fit entendre et la lourde porte tourna sur ses gonds.
Les yeux de Kynon s’écarquillèrent en apercevant une vaste cellule d’étude. Trois fois plus vaste que celle qu’il occupait en ce moment. Mais elle était en piteux état et la poussière se ramasserait à la pelle. Le père Antonius se retourna, et…

« Nettoies-moi cette cellule Kynon, et ce sera la tienne. Démontes ces vieux meubles, lorsque ce sera propre, nous irons t’en choisir de meilleurs par mis le mobilier du monastère. »

Kynon mis en pratique avec empressement les propos théoriques que venait de tenir le vieil homme. Il lui fallut 2 jours ainsi que la matinée du troisième d’un dur labeur, mais le résultat était à la heuteur. Elle paraissait encore plus vaste a présent. Il se rendit d’un bon pas à la cellule du père Antonius. Il frappa et comme d’accoutumée, attendit que le moine l’autorise à entrer.

« Mon Père, la cellule d’études est entièrement propre et prête pour inspection. »

Le vieux moine lui adressa un sourire et se leva. Le résultat comblait Antonius de fierté. Il récompensa le jeune homme d’une petite tape amicale sur l’épaule, puis, après le repas de midi amplement mérité. Ils allèrent meubler le nouvel environnement de Kynon. Trois étagères, un bon lit simple, un bureau avec chaise assortie ainsi qu’un plan pour l’étude des cartes. Il était déjà tard lorsque tout fut en place et le père Antonius donna rendez-vous à Kynon à l’aube devant sa cellule.
Le lendemain matin, le vieux moine et le jeune homme parcoururent le monastère entier à la recherche d’ouvrages en vue de l’apprentissage de ce dernier. Enfin, en milieu d’après-midi, il revinrent a la majestueuse cellule du père Antonius. Il déposa encore nombre d’ouvrages sur le petit chariot, dont la plupart faisant partie du dernier achat à Camelot. Kynon s’en voulait à présent de s’être emporté vis à vis du vieil homme. Lorsque Kynon avait pensé que le vieil homme le délaissait afin d’assouvir sa propre soif de connaissance, alors qu’en fait, son tuteur avait passé des nuits blanches à consulter les manifestes du monastère afin de dresser une liste des ouvrages nécessaires à son apprentissage. I l avait honte.

A l’aurore, Kynon était levé, lavé et déjà attablé à son bureau, et affairé à se représenter une liste exhaustive des ouvrages collectés la veille. Traités de mathématiques, de géométrie, de physique, d’astronomie et de mécanique céleste. Vulgarisations concernant l’arcanisme et l’alchimie. Le guide de l’Explorateur : Camelot, cinquante deuxième édition. Le Grand Atlas d’Albion. De nombreux exposés concernant la faune et la fore d’Albion. Des rapports d’expéditions de recherche sur la faune et la flore d’Hibernia ainsi que de Midgard.
A cela viennent s’ajouter de très nombreux manuels historiques, d’ouvrages religieux, de thèses de philosophie, ainsi que d’innombrables cartes et carnets de routes et de voyages.

Il passait une heure chaque jour en compagnie de son tuteur, et c’était bien trop court à son avis, au vu des nombreuses questions qu’il avait a poser. Mais Antonius lui avait aussi appris à se fixer des priorités, et lui avait fixer des buts à atteindre dans chaque discipline. Kynon dévorait les ouvrages et prenait des notes, des cartes étaient affichées contre tous les murs et d’autres étaient étalées sur le lis. Au fil des semaines, Kynon s’était imposé une hygiène de travail extrêmement astreignante. Une fois par semaine, il avait une demie journée de catéchisme avec le père Antonius. Il avait fallu apprendre le fonctionnement ainsi que la hiérarchie del’Eglise d’Albion. Plusieurs semaines plus tard, ils abordèrent la leçon concernant l’Ordre des Paladins. Ils abordèrent se sujet trois semaines de suite. Depuis longtemps, quelqu’un de haut placé avait choisi la Voie du monastère pour Kynon. Mais le vieil homme sentait bien que les gènes attiraient le jeune homme sur le chemin qu’avait tracé son père.
Revenir en haut Aller en bas
 
Genèse - Naissance d'une vocation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un programme de coopératives d'habitation à vocation sociale
» [Mission D] - Une Vocation Innée
» La vocation de l'élite par JEAN PRICE MARS
» Cap-Haïtien: ville poubelle à vocation touristique ?
» Un petit bonjour de La maisnie du chevalier Bragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Reboot et Itila Cala :: Reboot - Itila Cala :: A la taverne du pêcheur-
Sauter vers: